Ballet diplomatique entre Israël, le Paraguay et les Palestiniens

Jérusalem — Le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, a ordonné mercredi la fermeture de l’ambassade d’Israël au Paraguay, qui avait peu auparavant annoncé qu’il transférait de nouveau à Tel-Aviv son ambassade en Israël, trois mois après son déplacement à Jérusalem. L’ex-président Horacio Cartes avait inauguré le 21 mai à Jérusalem la nouvelle ambassade de son pays en Israël, emboîtant le pas aux États-Unis et au Guatemala dans une démarche de rupture diplomatique qui avait indigné les Palestiniens. La décision du nouveau transfert de l’ambassade du Paraguay à Tel-Aviv a été prise par le gouvernement du nouveau président Mario Abdo Benítez, qui a pris ses fonctions à la mi-août, selon un communiqué officiel. Les Palestiniens ont aussitôt annoncé leur intention d’ouvrir en retour une ambassade à Asunción, la capitale du Paraguay.