Violences à Gaza: le Canada réclame une enquête indépendante

Le premier ministre Justin Trudeau
Photo: Justin Tang Archives La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau

Le Canada emboîte finalement le pas à ses alliés européens et demande le déclenchement immédiat d’une enquête indépendante afin d’évaluer la situation sur le terrain à Gaza.

L’emploi présumé d’une force excessive et de munitions réelles est inexcusable. Il est impératif d’éclaircir les faits concernant la situation à Gaza.


« Le Canada réclame qu’une enquête indépendante soit réalisée immédiatement afin d’évaluer la situation sur le terrain, notamment la violence, l’incitation à la violence, et l’emploi de force excessive », a ajouté le premier ministre Justin Trudeau par voie de communiqué, mercredi.

« Le Canada est prêt à contribuer à cette enquête. Nous travaillerons de près avec nos partenaires internationaux et au sein d’organismes internationaux afin de répondre à cette grave situation », a ajouté Justin Trudeau.

En point de presse à Calgary, mardi, il n’avait pas voulu dire si l’État hébreu avait fait usage d’une force appropriée pendant la journée de lundi. Le Canada avait initialement blâmé ce jour-là le Hamas pour son implication dans les violences, par la voix d’un attaché de presse.

La requête formulée mercredi survient deux jours après les heurts qui ont opposé Palestiniens et soldats israéliens dans la bande de Gaza le jour de l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

Israël fait face à un barrage de critiques, plusieurs pays l’accusant d’avoir fait usage d’une force excessive lundi à la frontière de la bande de Gaza. Les tirs des soldats israéliens ont fait au moins 59 morts et 2700 blessés parmi les Palestiniens seulement au cours de cette journée.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a réclamé une enquête indépendante dans les heures qui ont suivi. Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, n’a pas encore offert de réaction aux événements de Gaza.

Canadien blessé
Un médecin canadien qui se trouvait dans la bande de Gaza, Tarek Loubani, a été blessé alors qu’il tentait d’offrir des secours, une information que le premier ministre Trudeau dit avoir accueillie « avec consternation ».

Ottawa tâche de déterminer « comment un citoyen canadien a pu être blessé », a-t-il signalé.

« Nous sommes en contact avec les autorités israéliennes pour mieux comprendre comment ces événements ont pu se produire », a indiqué le premier ministre.