Une nouvelle zone sécurisée en Syrie

Beyrouth — Une trêve est entrée en vigueur jeudi entre régime et rebelles dans la province de Homs, en Syrie, après un accord conclu par Moscou sur une nouvelle zone de « désescalade » visant à instaurer un cessez-le-feu durable dans ce pays en guerre. La zone, située dans le nord de la province centrale de Homs, comprend 84 localités avec une population de plus de 147 000 habitants, a annoncé à Moscou le ministère de la Défense. Il s’agit de la troisième « zone de désescalade » instaurée en Syrie après celles mises en place dans le sud-ouest de la Syrie et dans la Ghouta orientale, près de Damas. Impliquée militairement au côté du régime syrien de Bachar al-Assad dans sa guerre contre les rebelles et les djihadistes, la Russie tente de trouver les moyens de mettre fin au conflit qui a dévasté le pays, fait plus de 330 000 morts et jeté à la rue plus de dix millions de personnes.