Washington appelle l’Iran à démanteler son «réseau de terrorisme»

Le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson
Photo: Fayez Nulrelddin Agence France-Presse Le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson

Ryad — Le secrétaire d’État Rex Tillerson a appelé samedi le président iranien Hassan Rohani à démanteler « le réseau de terrorisme » de son pays et à mettre fin aux essais de missiles balistiques, dans une première réaction américaine à la réélection de M. Rohani.

« J’espère que Rohani […] engagera un processus de démantèlement du réseau de terrorisme d’Iran , des moyens, de la logistique et de tout ce qu'il apporte aux forces déstabilisatrices dans la région » du Moyen-Orient, a déclaré M. Tillerson.
 

L’Iran est accusé par les États-Unis et les monarchies arabes du Golfe de soutenir des groupes « terroristes » et d’entretenir la violence au Moyen-Orient.

 

Le secrétaire d’État s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue saoudien Adel al-Jubeir à Ryad, à l’occasion de la visite du président Donald Trump en Arabie saoudite.

 

« Nous espérons aussi que [M. Rohani] mette fin aux essais de missiles balistiques » et qu’il « rétablisse les droits des Iraniens à la liberté d’expression et d’association », a encore dit M. Tillerson.

 

Pour sa part, M. Jubeir s’est refusé à commenter la réélection de M. Rohani en Iran qui, a-t-il estimé, « est une affaire interne » à la République islamique. « Nous voulons voir des actes, et non des paroles » de la part de l’Iran, a-t-il ajouté.

 

Mercredi, les États-Unis ont annoncé leur décision de poursuivre la politique de levée des sanctions contre l’Iran dans le cadre de l’accord international de juillet 2015 sur le programme nucléaire de Téhéran. Mais dans le même temps, le Trésor américain a rendu publiques de nouvelles sanctions ciblées contre des responsables iraniens liés au programme de missiles balistiques.