Moscou va entraîner les forces kurdes

Qamichli — Les forces kurdes en Syrie vont recevoir un entraînement militaire de la Russie en vertu d’un accord conclu entre les deux parties, a indiqué lundi à l’AFP le principal groupe kurde armé dans le pays en guerre. « C’est le premier accord du genre » entre les forces kurdes syriennes et la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad face aux rebelles et djihadistes, a précisé Redur Xelil, porte-parole des Unités de protection du peuple kurde (YPG). « En vertu de l’accord conclu dimanche entre nos forces et les forces russes opérant en Syrie, nous allons recevoir un entraînement sur les tactiques modernes de combat », a-t-il ajouté. L’entraînement débutera « bientôt dans un camp à Afrine », dans la province d’Alep (nord), a précisé M. Xelil. Dans la lutte contre le groupe djihadiste État islamique (EI), les Kurdes sont traditionnellement appuyés par les États-Unis. Ces derniers ont réagi à l’annonce en affirmant que les forces kurdes concernées par l’entraînement sont différentes de celles qui collaborent avec Washington dans la lutte contre le groupe EI.