Les deux tiers de la population peinent à se nourrir

Rome — Trois agences de l’ONU ont lancé vendredi un appel à une aide d’urgence pour éviter « une catastrophe » au Yémen, où près des deux tiers de la population peine à se nourrir, principalement à cause du conflit. Selon une évaluation réalisée par la FAO (agriculture et alimentation) et le PAM (aide alimentaire), basés à Rome, ainsi que l’Unicef (enfance), 17,1 des 27,4 millions de Yéménites peinent à se nourrir. Parmi eux, 7,3 millions ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence, soit trois millions de plus qu’à l’été 2016, ont annoncé les trois agences dans un communiqué commun.