Israël craint une nouvelle initiative à l’ONU

Nations unies — L’ambassadeur d’Israël à l’ONU a exprimé vendredi sa crainte d’une nouvelle résolution du Conseil de sécurité en défaveur de son pays après la conférence de Paris sur le Proche-Orient. L’ambassadeur de Suède à l’ONU Olog Skoog, qui préside en janvier le Conseil, a cependant indiqué ne pas avoir eu connaissance d’un texte en préparation. Le Conseil de sécurité doit se réunir mardi pour discuter du conflit israélo-palestinien, pour la première fois depuis l’adoption d’une résolution condamnant les colonies israéliennes et qui avait provoqué la fureur d’Israël. Plus de 70 pays devraient réaffirmer solennellement à cette conférence leur engagement en faveur d’une solution à deux États pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, cinq jours avant l’entrée en fonction de Donald Trump, dont les positions sur le sujet inquiètent nombre d’acteurs du dossier.

1 commentaire
  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 14 janvier 2017 21 h 25

    Inquiétant !

    « L’ambassadeur d’Israël à l’ONU a exprimé vendredi sa crainte d’une nouvelle résolution du Conseil de sécurité en défaveur de son pays après la conférence de Paris sur le Proche-Orient. » (AFP)

    Oui, en effet, il est inquiétant que ledit Conseil adopte une nouvelle résolution, et ce, après la Conférence de Paris, qui aura lieu ce dimanche (15 jan 2017) ; une conférence que, ni Israël ni l’AP n’ont été invités, sauf Mahmoud Abbas qui, sous invitation personnelle du président de France, l’aurait enjoint de le rejoindre (A).

    Inquiétant ! - 14 jan 2017 -

    A : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170112-conference