Attentat contre un mausolée chiite

Kaboul — Au moins 14 personnes ont été tuées mardi dans une attaque contre un mausolée chiite dans la capitale afghane, ont indiqué les autorités. Vingt-six personnes ont également été blessées dans l’attentat au mausolée Sakhi, dans l’ouest de Kaboul, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sediq Sediqqi. Les personnes ayant péri sont 13 civils et un policier, tandis que trois policiers font partie des blessés, a précisé M. Sediqqi. Contrairement aux informations précédentes sur la présence de trois hommes armés, le porte-parole a affirmé qu’il n’y en avait qu’un. Il a été abattu par la police. L’attaque s’est produite alors que les chiites se rassemblaient pour célébrer l’Achoura, mercredi, un jour de deuil qui commémore la mort du petit-fils du prophète Mahomet, l’imam Hussein, en l’an 680. La police de Kaboul avait mis en garde les chiites contre les grands rassemblements. Le commandant de la garnison de Kaboul avait déclaré à l’Associated Press lundi avoir reçu des informations crédibles selon lesquelles les activités liées à l’Achoura pourraient être ciblées.