L’UE s’entend avec l’Afghanistan sur la gestion des flux migratoires

Bruxelles — L’Union européenne a annoncé lundi être parvenue à un « arrangement » avec l’Afghanistan sur la gestion des flux migratoires, destiné notamment à faciliter les retours des Afghans déboutés de l’asile dans l’Union, à la veille d’une conférence de donateurs organisée à Bruxelles. Ce protocole d’accord a été adopté jeudi dernier par le conseil de l’UE, qui représente les 28 États membres, a précisé à l’AFP une source européenne. Mais des discussions sur le début de sa mise en application doivent se tenir mardi à Bruxelles, où est attendu le président afghan Ashraf Ghani, à l’occasion d’une conférence de donateurs prévue sur deux jours. « Un travail supplémentaire en ce qui concerne la mise en oeuvre va se faire dans les prochains jours […] c’est un processus très intense qui va se poursuivre », a déclaré lundi une porte-parole de l’UE, Maja Kocijancic, lors de la conférence de presse quotidienne de la Commission européenne. L’Afghanistan a été après la Syrie le deuxième pourvoyeur de demandeurs d’asile dans l’UE en 2015 (près de 180 000).