Une délégation iranienne invitée en Arabie saoudite

Téhéran — Des responsables iraniens sont invités la semaine prochaine en Arabie saoudite pour discuter du pèlerinage de La Mecque, une rencontre qui serait la première entre officiels des deux puissances rivales depuis le début d’une crise diplomatique en janvier. Riyad a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran après une attaque contre l’ambassade saoudienne à Téhéran par des Iraniens protestant contre l’exécution d’un dissident chiite saoudien. Les deux pays avaient déjà de nombreux points de désaccord, comme sur la guerre en Syrie où Téhéran soutient le régime, alors que Riyad appuie la rébellion. Leurs relations avaient également été mises à mal en septembre dernier avec un drame survenu lors du pèlerinage à La Mecque. Une gigantesque bousculade avait fait près de 2300 morts, dont plus de 400 Iraniens. Répondant à une invitation, « la délégation iranienne voyagera en Arabie saoudite pour discuter avec leur ministère du Hajj et d’autres responsables » du pèlerinage de cette année, a déclaré le chef de l’organisation iranienne du Hajj, Said Ohadi, à l’agence officielle Irna mercredi soir. « Si les deux parties arrivent à un accord à propos des pèlerins iraniens,un mémorandum d’accord sera signé comme pour les années précédentes », a-t-il ajouté.