Un Saoudien décapité, 73e exécution de l’année

Riyad — Un Saoudien, condamné à mort pour meurtre, a été décapité au sabre mercredi à Najrane, dans le sud de l’Arabie saoudite, portant à 73 le nombre des exécutions dans le royaume depuis le début de l’année. Omar al-Rabie avait été reconnu coupable du meurtre de Ghanem Salem, tué par balle à la suite d’un différend, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Le 2 janvier, 47 personnes ont été mises à mort pour « terrorisme » dans le royaume, notamment le dignitaire et opposant chiite saoudien Nimr al-Nimr, dont l’exécution a provoqué une crise diplomatique avec l’Iran. En 2015, 153 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, selon un décompte de l’AFP basé sur des chiffres officiels, un niveau inégalé depuis 20 ans dans ce royaume ultraconservateur régi par une interprétation rigoriste de la loi islamique.