Israël détruit davantage de bâtiments palestiniens

Jérusalem — Israël a déjà détruit en 2016 plus de maisons et autres bâtiments construits avec l’aide internationale en Cisjordanie, territoire palestinien occupé, que pendant tout 2015, a indiqué un bureau de l’ONU. Entre le 1er janvier et le 2 mars 2016, Israël a démoli 121 structures financées entièrement ou partiellement par des donateurs internationaux alors que ces destructions s’étaient chiffrées à 108 en 2015, a rapporté le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Ces structures comprennent des maisons pour les Palestiniens ainsi qu’au moins une école et des constructions temporaires comme des abris pour les animaux. Robert Piper, coordinateur de l’ONU pour les questions humanitaires dans les Territoires palestiniens, a jugé alarmant le rythme des démolitions. « Nous allons bien entendu protester auprès des autorités israéliennes, comme beaucoup le font déjà dans la communauté diplomatique », a-t-il déclaré. Israël, qui occupe la Cisjordanie depuis 1967, affirme que ces structures sont construites sans son autorisation et sont donc illégales. Le COGAT, l’organe du ministère israélien de la Défense chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires occupés, n’a pas commenté les chiffres de l’ONU, disant seulement que « des mesures étaient prises contre toute construction illégale » après la délivrance des ordres de démolition.