Autres échauffourées aux abords de l’esplanade des Mosquées

Jérusalem — Des échauffourées sporadiques ont de nouveau éclaté aux abords de l’esplanade des Mosquées mardi, des Palestiniens tentant de perturber les visites de juifs, nombreux dans la Vieille ville de Jérusalem en raison des célébrations de la fête de Soukkot. Des affrontements ont en outre opposé des dizaines de jeunes Palestiniens jetant des pierres sur des soldats israéliens près d’un poste de contrôle à l’entrée de Ramallah en Cisjordanie occupée. Les militaires ont répliqué avec des tirs de balles en caoutchouc. Ces heurts ont éclaté en marge d’une manifestation à l’appel de mouvements palestiniens. Selon Ahmed Assaf, porte-parole du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, ce rassemblement vise à montrer que « le peuple palestinien est prêt à défendre ses lieux saints ». À Jérusalem-Est, la police a arrêté 12 Palestiniens, qui viennent s’ajouter à la centaine d’autres appréhendés depuis le début des violences.