Le Hamas négocie-t-il avec Israël?

Ramallah — L’Autorité palestinienne a accusé mardi le Hamas islamiste, au pouvoir à Gaza, de vouloir entériner politiquement la séparation physique des Territoires palestiniens en tentant de parvenir en sous-main à un accord avec Israël.

Les informations abondent depuis plusieurs mois, dans les médias israéliens, arabes ou turcs sur l’existence de tractations secrètes et indirectes entre Israël et son ennemi. Elles ont été alimentées par de récentes visites en Arabie saoudite et en Turquie du dirigeant en exil du Hamas, Khaled Mechaal.

Ces discussions viseraient à parvenir à une trêve durable entre les deux ennemis.

Le bureau du premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, a tenu lundi à « clarifier officiellement qu’Israël ne tient aucune réunion avec le Hamas, que ce soit directement ou par l’intermédiaire d’autres pays ».

L’Autorité palestinienne a néanmoins continué à montrer du doigt le Hamas comme sapant l’unité palestinienne.

Depuis 2007, la Cisjordanie occupée et la bande de Gaza, divisées de fait par la géographie, sont sous la coupe de directions rivales. La réconciliation du printemps 2014 a fait long feu et ce sont toujours, d’un côté, le Hamas qui contrôle la bande de Gaza, et de l’autre l’Autorité palestinienne qui régit la Cisjordanie.

À voir en vidéo