Israël relance la colonisation

Jérusalem — Le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, a ordonné mercredi la construction « immédiate » de 300 logements dans les colonies en Cisjordanie occupée, une décision condamnée comme un « crime de guerre » par les Palestiniens et dénoncée par l’Union européenne et l’ONU.

« Après des consultations au bureau du premier ministre, la construction immédiate de 300 logements à Beit El a été autorisée », a indiqué le bureau de M. Nétanyahou dans un communiqué, en allusion à la colonie proche de Ramallah.

Il s’agit d’« une construction promise il y a trois ans par le gouvernement après la destruction des maisons de la colline de l’Oulpena », un quartier de Beit El où des colons avaient bâti sans autorisation, a-t-il ajouté.

À Jérusalem-Est aussi

Dans le même temps, M. Nétanyahou a annoncé « la planification » de plus de 500 logements à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël : 115 sont prévus à Pisgat Zeev, 300 à Ramot, 70 à Guilo et 19 à Har Homa, tous des quartiers de colonisation.

Par la voix de Hanane Achraoui, membre dirigeant de l’Organisation de libération de la Palestine, les Palestiniens ont aussitôt qualifié les « activités liées à la colonisation » israélienne de « crimes de guerre ».

Ces activités « s’inscrivent dans un plan des dirigeants israéliens pour imposer le Grand Israël sur la Palestine historique et détruire la solution à deux États et la chance d’une paix », a-t-elle ajouté.

La colonisation, qui constitue l’une des principales pierres d’achoppement dans les négociations de paix israélo-palestiniennes, au point mort depuis plus d’un an, correspond à la construction d’habitations civiles dans les territoires occupés ou annexés par Israël depuis 1967.

Critiques internationales

Au niveau international, cette double annonce israélienne a également suscité de vives critiques.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rappelé que « les colonies étaient illégales au regard du droit international et étaient un obstacle à la paix ».

Ces décisions « sont contraires à l’intention affichée par le gouvernement israélien de rechercher une solution à deux États », a-t-il ajouté, en l’exhortant « à revenir sur sa décision dans l’intérêt de la paix et d’une solution juste » au conflit israélo-palestinien.

Ces mesures « mettent en question l’engagement du gouvernement de négocier une solution à deux États dans le processus de paix au Moyen-Orient », a renchéri l’Union européenne.

 

Près de 400 000 colons israéliens vivent actuellement en Cisjordanie, et près de 200 000 autres Israéliens vivent dans différents quartiers de Jérusalem-Est. Dix ans tout juste après le retrait unilatéral israélien de la bande de Gaza, une majorité d’Israéliens seraient favorables à une reprise de la colonisation à Gaza.

M. Nétanyahou, reconduit dans ses fonctions au terme de législatives de mars, avait promis pendant sa campagne la poursuite de la colonisation et enterré l’idée d’un État palestinien coexistant avec Israël, avant de revenir sur ces derniers propos après les élections.

9 commentaires
  • Colette Pagé - Inscrite 29 juillet 2015 09 h 57

    La montée de la détestation d'israël dans le monde !

    Sans égard à l'indignation internationale le PM va-t-en-guerre d'israël poursuit le développement des colonies en terre palestienne rendant de plus en plus difficile voire impossible la paix au Moyen-Orient. Cette provocation répétée ne fera qu'exacerber les tensions pouvant conduire à l'escalade entre les parties.

    Quant aux électeurs qui pour des raisons de sécurité ont reporté au pouvoir ce parti de radicaux il ne faudrait pas se surpendre de la perte d'influence et de la montée de la détestation envers Israël.

    • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 29 juillet 2015 11 h 23

      Détesté ou pas, Israël a raison de se développer et d'habiter sa Capitale nationale qu'est Jérusalem ; une Capitale aimée de plusieurs !

      De cette raison, vive Israël qui ose construire et ...

      ... se construire ! - 29 juillet 2015 -

    • Jean-Guy Mailhot - Inscrit 29 juillet 2015 14 h 13

      Les vrais frontières d'Israël renconnues internationalement sont celles de 1967 et Jérusalem-Est représente la partie de Jérusalem située à l'est de la ligne verte qui fut de 1949 à 1967 la ligne de démarcation entre Israël et la Jordanie. Donc toute construction israélienne à Jérusalem-est se fait en Cisjordanie occupée.

      En 1982, Israël a promulgué unilatéralement et illégalement une loi annexant la partie '' EST '' de la ville à Jérusalem-ouest et au territoire israélien. Cette annexion a été condamnée par la communauté internationale qui, soit considère que le statut de la ville est non défini et doit faire l'objet de négociations entre les parties, soit soutient les revendications palestiniennes de Jérusalem-Est comme CAPITALE de l'État de Palestine.

      La Palestine doit être libérée de son occupant, et sa capitale est Jérusalem-est. C'est ça qui doit être ça, point! Ce n'est pas l'amour de plusieurs (!) qui définit le droit de s'emparer d'un territoire comme les israéliens le font à Jérusalem-est, mais le droit international.

  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 29 juillet 2015 10 h 12

    … photographes … ! ?

    « … a constaté un photographe de … » (AFP)

    Heureusement que ce photographe étsit là pour constater des choses, sinon personne, incluant ce probable journaliste accompagnateur (endormi ?), n’aurait su ce qui se passe vraiment !

    Super trippant ?

    Vive le monde des …

    … photographes … ! ? - 29 juillet 2015 -

    • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 29 juillet 2015 13 h 09

      étsit : lire était (nos excuses)

  • Jean-Guy Mailhot - Inscrit 29 juillet 2015 10 h 18

    Deux poids, deux mesures.

    Tout l'occident se scandalise de l'avancée de rebelles pro-Russes en Ukraine, bien. Mais l'occident tourne la tête et ne s'émeut pas devant les avancées et le vol de terre d'Israël en Palestine! Il est plus que le temps que les pays de l'O.T.A.N. se fassent un sérieux examen de conscience.

  • Michel Lebel - Abonné 29 juillet 2015 10 h 34

    Israël!

    Le gouvernement israélien en agissant ainsi se tire dans le pied. Quand la raison n'est plus au rendez-vous! Une politique suicidaire! Israël, comment te faire revenir à la raison? Toi, peuple élu, tu es devenu une honte pour l'humanité. Réveille-toi!


    Michel Lebel

    • Bernard Terreault - Abonné 30 juillet 2015 09 h 33

      Peuple élu! C'est dans la Bible! Ces élucubrations religieuses sont une partie du problème, elles justifient et encouragent les fanatiques de tout acabit, terroristes d'un côté, militaristes agissant avec un de légalisme de l'autre. Croyez-moi, M. Michel Lebel, je me crois aussi "élu" que n'importe quel juif. Heureusement que les grands intellectuels juifs, comme Einstein et tant d'autres savants, ne croyaient pas à ces balivernes, mais plutôt au potentiel immense de l'esprit humain quand il met tous ses efforts à se réaliser pleinement.

  • Jean-Guy Mailhot - Inscrit 29 juillet 2015 22 h 48

    Bonnes nouvelles d'Israël: deux maisons illégales détruites.

    Cette fois-ci je crois que je vais être correct, et je ne recevrai pas encore et souvent le message suivant:''Votre commentaire n'a pas été retenu puisqu'il ne respecte pas un ou plusieurs éléments de notre politique de participation aux commentaires. Nous vous invitons à la consulter et à nous soumettre votre commentaire à nouveau si vous le désirez.''

    Alors cette fois-ci je crois que je vais être correct car je félicite Israël pour avoir détruit deux maisons de colons juifs orthodoxes implantées de façon illégale selon le droit international, on progresse en Isarël.

    Quant aux 300 logements construit en Cisjordanie occupée, et aux 500 logements planifiés à Jérusalem-est, qui selon le droit international est un espace qui appartiendrait aux palestiniens (!), mais comme dit Fafoin dans un texte d'opinion publié par Le Devoir ci-haut:

    ''Détesté ou pas, Israël a raison de se développer et d'habiter sa Capitale nationale qu'est Jérusalem ; une Capitale aimée de plusieurs !

    De cette raison, vive Israël qui ose construire et ...''

    ... se construire ! - 29 juillet 2015 -

    Même moi je trouve Jérusalem belle, alors ''go''.