Yémen: conférence compromise

Un porte-parole de l’ONU a affirmé mardi que la reprise des raids et les combats au sol menaçaient la tenue d’une conférence internationale sur le Yémen, que l’ONU pensait organiser à Genève autour du 28 mai selon des diplomates. «Nous souhaitons que les combats cessent de manière décisive, et alors nous pourrons nous mettre à organiser et à lancer les invitations à cette conférence», a déclaré Farhan Haq. La trêve de cinq jours a permis d’acheminer au Yémen des quantités substantielles de carburant, de médicaments et de vivres. Un navire iranien d’aide humanitaire destinée au Yémen s’apprête à entrer en mer Rouge pour accoster au port yéménite de Hodeida, selon son capitaine, Massoud Ghazi, cité par l’agence IRNA. Selon Téhéran, le déchargement de l’aide a été coordonné avec l’ONU et la Croix-Rouge internationale. La coalition a lancé le 26 mars sa campagne, en réponse notamment à l’appel de M. Hadi, pour stopper la progression des rebelles dans le sud. Le conflit a fait près de 2000 morts et poussé plus de 545 000 personnes à quitter leur foyer, selon l’ONU.

À voir en vidéo