L’aide humanitaire arrive au Yémen

Sanaa — Deux premiers bateaux d’aide humanitaire sont arrivés mercredi dans le sud du Yémen, où les combats font un nombre grandissant de victimes civiles, deux semaines après le début des raids de la coalition arabe. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a revu à la hausse le bilan des victimes des violences au Yémen, à 643 morts et 2226 blessés depuis le 19 mars. Les combats entre partisans et adversaires du président Abd Rabo Mansour Hadi se concentrent actuellement sur Aden, la deuxième ville du Yémen. Au moins 22 personnes y ont été tuées et 70 blessées, pour la plupart des civils, mercredi dans des bombardements rebelles, selon des sources locales. Aden est le fief des partisans du président Hadi, qui a été contraint de quitter le Yémen sous la pression de ses adversaires, les rebelles chiites Houthis alliés à des militaires restés fidèles à l’ex-chef de l’État Ali Abdallah Saleh. Un bateau de la Croix-Rouge transportant du matériel et du personnel médical a également accosté mercredi à Aden, mais le matériel est resté bloqué à bord en raison de combats, selon le porte-parole de la coalition arabe.

À voir en vidéo