Les Palestiniens devant la CPI le 1er avril

Ramallah — Les Palestiniens saisiront formellement le 1er avril la Cour pénale internationale (CPI) contre des dirigeants israéliens, a indiqué lundi à l’AFP un membre de la direction du Fatah, principale force de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). « L’une des prochaines étapes importantes est le dépôt d’une plainte contre Israël à la CPI le 1er avril concernant la dernière guerre à Gaza et contre la colonisation » israélienne de la Cisjordanie occupée, a dit Mohammed Shtayyeh. Le 1er avril correspond à la date à partir de laquelle les Palestiniens peuvent demander la poursuite des dirigeants israéliens devant la CPI. Mi-janvier, le procureur de la CPI a annoncé avoir ouvert un examen préliminaire pour savoir s’il existait une « base raisonnable » pour ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés commis depuis l’été dans les Territoires. « Les Territoires palestiniens vivent une grave crise économique qui se traduit par un chômage et une pauvreté endémiques dont Israël est responsable » car il refuse de reverser à l’Autorité palestinienne les taxes — plus de 100 millions d’euros par mois — qu’il collecte pour son compte, a de son côté affirmé M. Shtayyeh.