La chef du bureau de Reuters retrouvée morte à Islamabad

Islamabad — La chef du bureau de l’agence de presse Reuters pour le Pakistan et l’Afghanistan, la journaliste russe Maria Golovnina, a été retrouvée morte lundi dans ses bureaux de la capitale pakistanaise Islamabad, a annoncé son employeur.

La journaliste, âgée de 34 ans, a été retrouvée lundi sans connaissance dans le bureau de Reuters à Islamabad et transférée d’urgence dans un hôpital de la capitale où son décès a été constaté.

Les autorités pakistanaises pourraient encore mener une autopsie pour établir les causes précises de ce décès qui semblent a priori« naturelles », a indiqué Abdul Sattar, l’enquêteur en charge de ce dossier.

« Nous tous à Reuters pleurons la mort prématurée de notre collègue tant appréciée, Maria. Elle était un de nos meilleurs journalistes, combinant audace à un enthousiasme contagieux qui inspirait la confiance, le respect et l’affection autour d’elle », a déclaré le rédacteur en chef de Reuters, Stephen J. Adler.

Avant son arrivée au Pakistan à l’été 2013, Maria Golovnina avait été en poste à Tokyo, à Moscou, en Asie centrale et à Londres, et couvert les conflits récents en Libye et en Irak.

Ces dernières années, elle avait suivi de près les évolutions de la mouvance djihadiste au Pakistan, des attentats des talibans du TTP, en passant par la création d’une nouvelle branche d’Al-Qaïda pour le sous-continent indien à l’opération des forces pakistanaises contre les bastions d’insurgés.