Les Palestiniens amendent huit points de leur projet de résolution

Ramallah — Le négociateur palestinien en chef Saëb Erakat a annoncé mercredi que les Palestiniens avaient apporté huit modifications à leur projet de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU réclamant la fin de l'occupation israélienne.

Ces modifications visent notamment à préciser clairement que seule la partie orientale de Jérusalem, occupée et annexée par Israël, sera la capitale de l'État auquel les Palestiniens aspirent.

En outre, les Palestiniens ajoutent que cette occupation et cette annexion «sont nulles, non avenues et illégales», a précisé M. Erakat lors d'une conférence de presse à Ramallah, en Cisjordanie occupée.

Les Palestiniens ont soumis la semaine passée au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution suggérant d'aboutir à un accord de paix avec Israël d'ici un an, et le retrait israélien des Territoires occupés avant fin 2017.

Ils ont obtenu le soutien de la Ligue arabe sur ce texte et c'est la Jordanie, représentant du bloc arabe au sein du Conseil, qui l'a ensuite déposé.

Les Palestiniens — via les Jordaniens — peuvent désormais appeler au vote sur ce texte, que les États-Unis devraient tuer dans l'oeuf en utilisant leur droit de veto.

M. Erakat a assuré que ce vote interviendrait avant la fin de l'année, un calendrier que diplomates et observateurs jugent hautement improbable.