Deux Juifs poignardés à mort

Un Palestinien de 17 ans a poignardé un soldat israélien près d’une gare ferroviaire de Tel-Aviv. Le soldat a succombé à ses blessures.
Photo: Yotam Ronen Agence France-Presse Un Palestinien de 17 ans a poignardé un soldat israélien près d’une gare ferroviaire de Tel-Aviv. Le soldat a succombé à ses blessures.

Jérusalem — Deux Palestiniens ont tué lundi à coups de couteau une jeune Israélienne et un soldat dans des attaques distinctes qui accentuent encore le cycle des violences dans les Territoires palestiniens et en Israël.

L’un des agresseurs a été grièvement blessé par balles, l’autre arrêté.

Une vidéo d’une attaque qui a eu lieu en Cisjordanie occupée montre un chauffeur lançant délibérément sa voiture sur un arrêt de bus près du bloc de colonies de Goush Etzion, au sud?de?Jérusalem.?Après l’échec de sa tentative, le chauffeur, un Palestinien, descend de sa voiture puis poursuit ses victimes à pied.

Selon la police, il a poignardé trois colons, tuant une femme de 25 ans originaire de la colonie de Tekoa et blessant deux hommes de 26 et 50 ans. Un garde de la colonie l’a grièvement blessé par balles.

Colonisation

La poursuite par Israël de la colonisation est l’une des causes des vives tensions avec les Palestiniens. Quelques heures plus tôt lundi, un Palestinien de 17 ans a poignardé un soldat israélien près d’une gare ferroviaire de Tel-Aviv. Grièvement blessé, le soldat a succombé à ses blessures dans la soirée.

Le Palestinien a été arrêté dans un immeuble après une courte course-poursuite. Originaire d’un camp de réfugiés de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, il était entré illégalement en Israël, selon la police.

Tel-Aviv avait jusqu’alors été épargnée par les violences qui secouent depuis l’été Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville annexée et occupée par Israël, et la Cisjordanie.