​Israël suspend les négociations de paix avec les Palestiniens

Jérusalem — Israël a décidé jeudi de suspendre les négociations de paix avec les Palestiniens, à la suite de l’accord de réconciliation interpalestinien, selon une source officielle.

«Le cabinet a décidé à l’unanimité que le gouvernement israélien ne négociera pas avec un gouvernement palestinien s’appuyant sur le Hamas, une organisation terroriste qui appelle à la destruction d’Israël», précise un communiqué du bureau du premier ministre Benjamin Nétanyahou.

«En outre, Israël va prendre un certain nombre de mesures en réponse aux gestes unilatéraux» des Palestiniens, ajoute le communiqué publié à l’issue d’une réunion de cinq heures du cabinet de sécurité, qui comporte les plus importants ministres. Il n’a pas donné de précisions dans l’immédiat sur ces «mesures».

Le mouvement islamiste palestinien Hamas, bête noire d’Israël qui le considère comme une organisation terroriste, a signé mercredi à Gaza un nouvel accord de réconciliation avec l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) du président Mahmoud Abbas qui prévoit la formation d’un gouvernement de «consensus national» et la tenue d’élections à la fin de l’année.

Cet accord a été signé au moment où les négociations de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne de M. Abbas sont dans l’impasse, aucun résultat tangible n’ayant été enregistré depuis leur reprise en juillet 2012 sous l’égide des États-Unis.

«Au lieu de choisir la paix, Abou Mazen (le surnom de M. Abbas) a conclu un pacte avec une organisation terroriste meurtrière», accuse le communiqué israélien. «Quiconque choisit la terreur du Hamas ne veut pas la paix».

Le Hamas est également considéré comme une «organisation terroriste» par les États-Unis et l’Union européenne.
3 commentaires
  • Rafik Boualam - Inscrit 24 avril 2014 14 h 51

    retour à la normale

    qu'Israel rompe ce cimulacre que sont les négociations et que l'AP se réconcilie avec le Hamas est ce qu'il y a de mieux qui peut arriver aux palestiniens, c'est le retour à une situation normale où les règles du jeu sont claires, occupants contre occupés. Car en négociant avec un occupant qui fait tout pour maintenir le statut quo, on légitimise cet état de colonisation. Avec le retour à la normale, la communautés internationale devra reprendre le tout en main, et je dis bien la communautés internationale et non seulement les USA.

  • André Mainguy - Inscrit 24 avril 2014 15 h 13

    Israël laisse passer une chance

    Le chef du gouvernement israélien, Nétanyahou voudrait-il que les Palestiniens demeurent diviser, pour négocier la Paix ?

    Un jour, Israël devra poser des gestes, ou ses dirigeants seront forcés de revivre des attentats terroristes.

    Le Pardon ne semble pas faire parti des valeurs israéliennes, pas pour l'instant....

  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 24 avril 2014 21 h 24

    ... de sagesse !

    Bravo à Israël pour sa décision unanime de rompre les "négociations de paix" d'avec une nouvelle structure politico-administrative qui, composée du Hamas et de l'OLP, cherche son éradication !

    Une décision d'ouverture et ...

    ... de sagesse ! - 24 avril 2014 -