Un mois terrible pour l’Irak

Les attentats ensanglantent quotidiennement l’Irak. Plus de 5400 personnes ont péri depuis le début de l’année dont 964 en octobre, le mois le plus meurtrier en Irak depuis avril 2008 selon des chiffres officiels publiés vendredi, en dépit d’opérations militaires d’envergure et de mesures de sécurité renforcées. Le bilan total des morts est le plus élevé depuis avril 2008, où 1073 personnes avaient été tuées. Le pays sortait alors d’un conflit confessionnel ayant fait plusieurs milliers de morts.

À voir en vidéo