Israël a frappé une base militaire syrienne

Lattaquié, en Syrie
Photo: Google Map Lattaquié, en Syrie

Israël a frappé une base militaire aérienne dans le nord-ouest de la Syrie, visant une cargaison de missiles destinée au mouvement chiite libanais Hezbollah, a rapporté jeudi la chaîne satellitaire al-Arabiya. Un responsable américain a confirmé à l’AFP une « frappe israélienne », mais n’a pas donné de détails sur la cible.

 

« Par le passé, les cibles ont été des missiles transférés au Hezbollah », s’est-il contenté d’ajouter.

 

Des responsables du gouvernement israélien ont eux refusé de confirmer toute information concernant une telle attaque.

 

Citant des « sources exclusives » qu’elle n’a pas nommées, la chaîne à capitaux saoudiens a indiqué que « le bombardement a visé une cargaison de missiles sol-air qui était destinée au Hezbollah au Liban », en référence au mouvement chiite libanais qui combat les rebelles aux côtés des forces syriennes.

 

La chaîne américaine CNN, citant anonymement un responsable de l’administration américaine, a également indiqué que des avions de combat israéliens avaient mené l’attaque, visant des missiles et des équipements associés dont les Israéliens ont pensé qu’ils pourraient être transférés au Hezbollah.

 

Plus tôt, une ONG syrienne, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, avait fait état de plusieurs explosions entendues mercredi à l’aube dans une base de défense aérienne à Sonar Jablé, près de Lattaquié, sur la côte syrienne. Cette organisation s’appuyant sur un réseau de militants et sources médicales n’avait pas été en mesure d’identifier l’origine des explosions. Une source de sécurité syrienne avait affirmé pour sa part qu’un missile était tombé près d’une base dans cette région, sans faire de dégâts.

 

Début mai, un haut responsable israélien avait affirmé que l’État hébreu avait mené deux frappes aériennes en trois jours en Syrie contre des armes destinées au Hezbollah. « Chaque fois que des informations parviendront à Israël sur le transfert de missiles ou d’armements de Syrie au Liban, ils seront attaqués », avait assuré le responsable israélien, en allusion au Hezbollah, ennemi juré de l’État hébreu.

 

Sous scellés

 

Par ailleurs, les armes chimiques syriennes connues sont sous scellés et les sites de production déclarés inutilisables, marquant un premier succès pour la communauté internationale qui peine toujours à faire avancer son idée de conférence de paix.

 

Pour son dernier jour à Damas, le médiateur international Lakhdar Brahimi a rencontré jeudi une quinzaine de représentants de l’opposition tolérée, au lendemain d’une entrevue avec le président Bachar al-Assad qui a répété son refus de toute ingérence étrangère dans les décisions sur l’avenir du pays.

 

À La Haye, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé que ses inspecteurs, arrivés en Syrie il y a un mois, avaient placé des scellés « impossibles à briser » sur l’ensemble du stock de 1000 tonnes d’agents chimiques et 290 tonnes d’armes chimiques déclaré par Damas.

 

De plus, « la Syrie a achevé de rendre inutilisables ses installations de production et d’assemblage », a annoncé l’OIAC.

5 commentaires
  • félix chat - Inscrit 1 novembre 2013 09 h 01

    Un actte de guerre contre lequel personne ne proteste !

    Israël en frappant la Syrie ainsi commet un acte de guerre bien évidemment . Le pari fait par Israël est que les Sunnites et les Chi'ites vont s'entre déchirer ce qui profitera aux intérêts d'Israël .

    Que les SAM aient été destiné au Hezbollah demeure une affirmation qui pour le moment reste à être prouvée . On peut tout aussi facilement supposer que la Syrie tente de se protéger des attaques de ses nombreux ennemis tel qu'Israël par exemple , et bien sur la coalition des '' amis '' de la Syrie qui n'attendent que le moment propice pour la bombarder .

    Un acte de guerre comme celui-là sans provocation renforcit les sentiments négatifs envers cet état , tout aussi voyou que certains de ses voisins . Mais en agissant sournoisement de la sorte elle ne fait que nourrir la haine de ses ennemis et perd encore un peu de crédibilité dans le regard de ses alliés .

  • Zohra Joli - Inscrit 1 novembre 2013 09 h 07

    Tout est permis

    Tout est permis pour Israël: ils bombardent qui ils veulent de leurs voisins, ils tuent les scientifiques iraniens chez eux, tout le monde le sait, jamais qu'on ne les condamne ou ne les punit ou ne les boycott ?! Imaginez un instant que ce soit un pays arabe ou autre qui aurait fait cela ? Ce serait la levée de boucliers et les dénonciations et les condamnations sans fin !!

  • André Michaud - Inscrit 1 novembre 2013 10 h 20

    Le droit de se défendre?

    Est-ce que empêcher le hezbollah de s'équiper pour bombarder Isarel c'est se défendre? Est-ce que Israel doit les laisser s'équiper pour attaquer ses civils?

    Le Hezbollah ce n'est pas le gouvernement du Liban. Au contraire, c'est une plaie pour le Liban avec ses attaques répétées contre Israel, et les ripostes inévitables.

    Le hezbollah est autant un ennemi du Liban que d'Israel, il déstabilise le pays constamment. Donc c'est aussi une bonne chose pour le Liban que ce groupe terroriste soit moins armé par leur allié le sanguinaire El Assad.

    • Gilles Théberge - Abonné 1 novembre 2013 12 h 25

      En quoi est-il légitime pour Israël de s'armer, et illégitime pour les autres de le faire? Êtes-vous en train de nous dire qu'Israël est le seul pays au monde qui est continuellement attaqué par les autres et les pays Arabes les seuls au monde à attaquer les autres dont Israël?

      Il y a peu de chances que la Syrie ou les autres pays Arabes se lancent à l'assaut de l'Amazonie du Cachemire ou de l'ile de Java n'est-ce pas?

      Et si les pays Arabes sont portés à attaquer Israël, est-ce selon vous parce que ce ne sont que des fous dangereux? Est-ce sans aucun motif? Est-ce qu'il y a des revendications des pays Arabes vis-à-vis Israël ou est-ce simplement une attitude belliqueuse gratuite et sans fondement selon vous?

      Pourquoi ces peuples, je parle des deux se détestent-ils tant, alors que les arabes et les juifs sont tous deux des peuples sémites monsieur Michaud?

  • antoine bouchard - Inscrit 2 novembre 2013 01 h 28

    Imaginez Mr. Théberge...

    Monsieur Théberge, lorsqu'içi, en Amérique, on est paisiblement assis dans notre salon à lire les nouvelles au sujet de ce qui se passe là-bas, sans jamais y avoir mis les pieds pour la plupart d'entre nous, comment rester objectif dans nos opinion?

    Il est facile de lancer sans cesse la pierre aux Israéliens. Bien sûr, c'est horrible ce que l'armée fait en colonisant Jérusalem Est et Gaza. J'en conviens. Le peuple Israélien lui même est contre ces pratiques. Mais pourquoi les jugeons nous de se défendre contre l'ennemi?
    On ne sait pas tout sur le contexte, car on ne vit pas là bas. La réalité au Moyen Orient est plus complexe qu'on ne pense.

    Mais très simplement, imaginez si de l'autre côté de toutes les frontières autour du Québec, il n'y avait que des ennemis armés voulant notre disparition et notre mort. Ne serait-il pas légitime de vouloir se défendre? Voire même attaquer préventivement? Ne seriez vous pas d'accord pour protéger votre famille, votre propre vie, votre patrimoine et les fondements de votre société distincte?

    Et si je peux me permettre Mr. théberge, c'est quand même étrange d'appeller dans votre questionnement les Israéliens "Juifs" - dans ce pays sachez qu'il y a aussi des chrétiens, des catholiques, des musulmans et autres religions - et de rassembler tous les pays musulmans du coin par le simple terme "arabe" .