Un gouverneur canadien est tué par une explosion en Afghanistan

Kaboul, Afghanistan — Une bombe camouflée dans le microphone d'une mosquée a tué le gouverneur de la province de Logar, dans l'est de l'Afghanistan, mardi, alors qu'il prononçait un discours pour marquer le début de la fin musulmane d'Aïd.

La victime, le gouverneur Arsallah Jamal, était un citoyen canadien, d'après ce que rapporte le quotidien New York Times. M. Jamal est décrit comme un proche du président afghan Hamid Karzai.

M. Jamal avait été le directeur de campagne de M. Karzai lors de la présidentielle de 2009. Il avait servi comme gouverneur de la province du Khost, aussi dans l'est du pays, avant d'être nommé à Logar en avril dernier.

Au moins 15 autres personnes ont été blessées par l'explosion, dont cinq qui ont été touchées grièvement. L'attentat est survenu dans la capitale provinciale de Puli Alam.

M. Jamal avait échappé à au moins deux tentatives d'assassinat au cours des dernières années.
 

À voir en vidéo