Irak : l’ONU veut une enquête sur une tuerie dans un camp

La mission de l’ONU en Irak a demandé mardi au gouvernement de Bagdad une enquête « impartiale » et « sans délai » sur une tuerie qui a fait au moins 52 morts dans un camp d’exilés iraniens. L’ONU, qui a dépêché des observateurs lundi au camp d’Achraf, au lendemain de la tuerie, affirme y avoir vu 52 corps. « Tous les morts semblaient porter des traces de blessures par balles, la plupart à la tête et dans le haut du corps, et plusieurs d’entre eux avaient les mains attachées derrière le dos », a affirmé l’ONU dans un communiqué. Les Moudjahidines du peuple, un groupe opposé au régime de Téhéran dont une centaine de membres habitaient ce camp, au nord-est de Bagdad, ont accusé les forces de sécurité irakiennes de massacre, ce que dément Bagdad qui affirme que ses forces ont riposté à une attaque des exilés. Les observateurs se sont entretenus séparément avec les survivants du camp et avec le commandant de la police de la province de Diyala.

À voir en vidéo