Grande-Bretagne - Les suicides de soldats plus nombreux que les morts en Afghanistan

Londres — Le nombre de soldats ou d’anciens militaires britanniques qui se sont donné la mort l’an dernier est supérieur à celui des hommes tués au combat en Afghanistan en 2012, selon une enquête présentée dimanche par la BBC.


D’après la BBC, 29 anciens combattants et 21soldats en activité se sont tués l’an dernier, soit plus que les 40 soldats qui ont trouvé la mort au front pendant la même période en Afghanistan.


Le ministère britannique de la Défense a confirmé que sept soldats en activité s’étaient suicidés en 2012 et que 14 autres cas de possibles suicides, non encore confirmés, avaient été signalés. Les autorités britanniques ne recensent pas les suicides parmi les anciens militaires.


Selon le ministère, les suicides au sein des forces armées restent « extrêmement rares » et il y en a moins que dans la population civile.


Pour se procurer ces données sur les ex-militaires, les journalistes de la BBC ont écrit à tous les coroners du pays pour obtenir le nom des soldats et des vétérans qui se sont tués l’an dernier. Ils ont aussi analysé des rapports d’enquête.


Un porte-parole du ministère de la Défense a assuré que la santé mentale des soldats et des anciens militaires « était une priorité pour le gouvernement », soulignant qu’une enveloppe de 7,4 millions de livres (11,6 millions $) était destinée à fournir un « large soutien psychiatrique à tous ceux qui en ont besoin ».


Le Royaume-Uni, avec quelque 9000 hommes, dispose du plus important contingent en Afghanistan après celui des États-Unis. Près de 4000 soldats britanniques doivent quitter le pays avant la fin 2013.

À voir en vidéo