Karzaï condamne un bombardement de l’OTAN ayant tué 11 enfants

Asad Abad — Le président Hamid Karzaï a « fermement condamné » dimanche un bombardement de l’OTAN samedi dans l’est de l’Afghanistan qui a tué onze enfants afghans, malgré de multiples injonctions de sa part à cesser les attaques aériennes sur des zones d’habitations. L’Isaf, la force de l’OTAN en Afghanistan, qui indiquait jusqu’alors que « jusqu’à dix femmes et enfants avaient été blessés mais non pas tués », selon l’un de ses porte-parole dimanche après-midi, a déclaré quelques heures plus tard qu’elle « prenait acte des informations sur la mort de dix enfants », selon un autre de ses communicants. Le bombardement s’est produit alors qu’un combat intense opposait des troupes afghanes et américaines à des insurgés talibans dans le district de Shigal, selon plusieurs sources afghanes et l’Isaf.

À voir en vidéo