Syrie - Une action militaire est envisagée

Interrogé par le président de la commission des Forces armées du Sénat américain, l’amiral Stavridis a répondu «oui» à la question de savoir si certains pays envisageaient la possibilité d’éliminer les défenses anti- aériennes syriennes.


Mais «l’Alliance a pris la décision qu’elle suivrait la même séquence que pour la Libye», en 2011, où l’OTAN était intervenue sur la base d’une résolution du conseil de sécurité de l’ONU, d’un soutien des pays de la région et d’un accord des 28 pays membres de l’Alliance atlantique.

À voir en vidéo