Yémen : des autonomistes organisent la résistance au dialogue de Sanaa

Aden – Des groupes radicaux du mouvement autonomiste dans le sud du Yémen ont mobilisé dimanche leurs partisans contre le dialogue national qu’ils ont décidé de boycotter, réclamant la sécession.


Une manifestation a réuni plusieurs milliers de personnes opposées à ce dialogue dimanche soir à Aden, capitale méridionale du Yémen.


Les manifestants ont brandi les drapeaux de l’ancienne république sudiste qui était un État indépendant avant sa fusion avec le nord en 1990 et des banderoles proclamant « L’indépendance est notre choix ».


Des centaines de manifestants sont entrés sur la place des parades en dépit d’une interdiction des autorités et en vertu d’un accord avec les forces de l’ordre. Les policiers présents ont été redéployés pour protéger des bâtiments publics et des consulats étrangers, selon une source de sécurité. La manifestation s’est terminée dans le calme.


Le mouvement de protestation est organisé par la tendance dure du Mouvement sudiste, animée par l’ancien président Ali Salem al-Baïd, qui vit en exil au Liban et réclame la sécession du Sud.