Manifs et attentat en Irak

Des milliers de protestataires ont continué à manifester jeudi dans des régions à majorité sunnite en Irak, contre le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, et pour la libération de prisonniers, des protestations auxquelles se sont joints des chiites. Dans une tentative d’appaisement, un porte-parole de la justice a annoncé la libération de onze prisonnières, après que M. Maliki a affirmé mardi que 700 détenues allaient être relâchées.Par ailleurs, au moins dix-neuf personnes ont été tuées jeudi dans un attentat à la voiture piégée visant des pèlerins chiites au sud de Bagdad, au dernier jour des célébrations d’une des plus importantes fêtes religieuses chiites.

À voir en vidéo