Flottille de la paix - Deux Canadiens sont incarcérés en Israël

Une image, publiée par Israël, de l’arraisonnement du navire MV Saoirse.<br />
Photo: Agence Reuters Une image, publiée par Israël, de l’arraisonnement du navire MV Saoirse.

Des voix s'élèvent pour appeler à la libération «immédiate» et «sans condition» de David Heap et Ehab Lotayef, deux ressortissants canadiens incarcérés dans la prison israélienne de Givon, cinq jours après que la marine israélienne eut arraisonné leur navire au large de la bande de Gaza.

M. Heap, de London, et M. Lotayef, de Montréal, tentaient de forcer le blocus israélien avec 25 autres activistes répartis dans deux embarcations, l'irlandaise MV Saoirse et la canadienne Tahrir.

L'armée israélienne a intercepté vendredi dernier les deux navires alors qu'ils se trouvaient dans les eaux internationales, pour ensuite accompagner l'équipage jusqu'à la ville portuaire d'Ashdod.

«David Heap et Ehab Lotayef sont des prisonniers politiques. Ils n'ont pas enfreint les lois. Au contraire, c'est Israël qui a contrevenu au droit maritime international. Israël s'est livré à de la piraterie», a affirmé hier le porte-parole du bateau canadien pour Gaza, Denis Kosseim.

La Vancouvéroise Karen DeVito complétait le trio de Canadiens à bord de la troisième flottille internationale qui s'était donné pour mission de livrer des produits de première nécessité, surtout des fournitures médicales, aux Gazaouis. Elle a quant à elle été rapidement relâchée.

Répétant que le blocus imposé par Israël est illégal, les organisateurs avaient balayé du revers de la main l'offre des autorités israéliennes d'acheminer l'aide humanitaire par voie terrestre à Gaza via une ville israélienne.

Les bateaux ont «tenté de briser le blocus de sécurité maritime qui est en place conformément au droit international», indique Tsahal, ajoutant que l'arraisonnement des bateaux s'est déroulé de façon pacifique et que personne n'a été blessé au cours de l'opération.

Pour sa part, l'un des trois activistes canadiens, David Heap, soutient avoir reçu des décharges du pistolet à impulsion électrique d'un membre de l'unité d'élite des forces spéciales navales.

En plus de la libération des activistes, le porte-parole du Tahrir réclame également la restitution du MV Saoirse et du Tahrir, ainsi que tout ce qu'ils renfermaient. «Sinon, ça s'appelle du vol! Il y a des limites à invoquer la sécurité nationale!» a lancé M. Kosseim, espérant qu'une nouvelle flottille soit constituée à brève échéance.

Le Tahrir organise une collecte de fonds afin de financer la mise à l'eau d'une nouvelle flottille pour la paix. «Il y a une détérioration de la situation humanitaire à Gaza. Tant qu'Israël ne lève pas le blocus, il y a aura d'autres Vagues de libération pour Gaza. Ceci dit, notre démarche est rigoureusement non violente», a souligné Denis Kosseim hier.

En mai 2010, des commandos israéliens avaient pris d'assaut un navire turc, le Mavi Marmara, qui naviguait au sein de la première flottille internationale. Neuf activistes turcs avaient été tués.
8 commentaires
  • arabe - Inscrit 9 novembre 2011 06 h 46

    Serait-il possible de donner un titre plus objectif, moins activiste, et moins provocateur?

    Ce titre est doublement faux. Premièrement, cette flottille n'a rien à voir avec la paix. C'est une flottille anti-blocus. Sans blocus, le nombre de tirs de roquettes et obus sur Israel augmenterait, et ces roquettes et obus seraient sans doute vite remplacés par des tirs de missiles ou roquettes plus puissantes.

    Cette flottille anti-blocus est aussi une flottille de la provocation.

    Deuxièmement, ce titre est une manière abjecte de mettre "paix" et "Israel" dans 2 camps opposés.

    Susciter une telle polarisation chez les lecteurs n'est utile pour personne, à commencer par les Palestiniens eux-mêmes.

  • André Doré - Inscrit 9 novembre 2011 08 h 18

    Les palestiniens recueillent un nouvel appui...

    @ arabe... qui écrit: "... une telle polarisation chez les lecteurs n'est utile pour personne, à commencer par les Palestiniens eux-mêmes."
    Un très grand merci à vous qui vous préoccupez du tort que peut causer aux palestiniens un tel article...!!!

  • Golldenshit - Inscrit 9 novembre 2011 08 h 29

    @ Arabe

    Je ne crois pas que vous êtes un exemple d'objectivité vous-même...Toujours défendre le régime d'apartheid d'Israel.

  • arabe - Inscrit 9 novembre 2011 09 h 27

    @André Doré

    Un tel article, par son titre provocateur, encourage les Palestiniens à se figer dans des positions extrémistes qui retardent l'acceptation de compromis. Si les Palestiniens avaient été plus fréquemment encouragés à tenir des positons flexibles, et si Israel avait été moins démonisé par les médias, une entente à l'amiable (la paix) auraient sans doute déjà été obtenue depuis des années, sinon des décennies.

  • Roland Berger - Inscrit 9 novembre 2011 09 h 40

    Choc culturel

    J'espère que M. Lotayef vit à Outremont. Le choc culturel de sa détention en sera peut-être amoindri.
    Roland Berger