Les noms des meurtriers présumés d'Hariri sont publiés

Amsterdam —Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a dévoilé hier les noms des quatre hommes inculpés dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de l'ancien premier ministre sunnite libanais Rafic Hariri en février 2005.

Le juge d'instruction Daniel Fransen a ordonné la levée de la confidentialité entourant l'identité des quatre hommes qui font l'objet de mandats d'arrêts internationaux, rapporte le tribunal dans un communiqué.

Selon la procédure du tribunal, les autorités libanaises ont 30 jours pour procéder à des arrestations après la mise en examen. Les noms ont été rendus publics de manière à permettre plus rapidement l'arrestation des inculpés.

Les suspects désignés sont Moustafa Amine Badreddine, Salim Jalim Ayyash, Hussein Hassan Oneissi et Assad Hassan Sabra. Moustafa Badreddine, figure figure importante du Hezbollah, est le beau-frère d'Imad Moughniyed, le défunt chef du mouvement chiite.

Les autorités libanaises ont fait savoir que les accusés étaient tous membres du Hezbollah. Son leader, Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé ce mois-ci que les membres de son organisation mis en examen ne seraient jamais arrêtés, niant tout lien entre le Hezbollah et l'attentat de 2005.
1 commentaire
  • ramuncho - Inscrit 1 août 2011 04 h 30

    Hariri

    Lr hezbollah refuse de livrer les suspects, qui va aller les chercher ?
    Mr El Bechir est recherché par la cour internationale de justice et pourtant, il se promène tranquillement.