Flottille de la liberté - Des militants dénoncent l'arraisonnement du navire français

Les militants montréalais du mouvement Free Gaza ont transporté un bateau fait de panneaux de plastique entre le consulat grec et celui d’Israël.<br />
Photo: François Pesant - Le Devoir Les militants montréalais du mouvement Free Gaza ont transporté un bateau fait de panneaux de plastique entre le consulat grec et celui d’Israël.

Une vingtaine de militants contre le blocus économique d'Israël sur Gaza ont accroché un bateau bricolé devant le consulat israélien à Montréal, hier, pour dénoncer l'arraisonnement du navire français de la Flottille pour la liberté mardi dernier. Stéphan Corriveau, qui était à bord du Dignité-Al Karama, a raconté le déroulement des événements qu'il considère comme une «démonstration de faiblesse d'Israël».

Les militants du mouvement Free Gaza de la métropole ont transporté le bateau fait de panneaux de plastique du consulat grec vers le consulat israélien, soit les deux pays entre lesquels la flottille pacifiste de 10 bateaux n'a pas réussi à circuler. Seul un bateau de 16 passagers a réussi cette année à se rendre à proximité d'Israël, avant d'être tombé sous le contrôle de la marine israélienne.

Le bateau accroché devant le consulat — faute d'avoir pu être déposé à l'intérieur — est le symbole d'une lutte qui continue, a dit Marie-Ève Rancourt, représentante de la Ligue des droits et libertés du Québec qui était à bord du bateau canadien qui a lâché prise en Grèce il y a une dizaine de jours. «C'est un message au gouvernement israélien que malgré le fait qu'il a utilisé tout son pouvoir pour faire pression sur les États européens pour empêcher la flottille de prendre la mer et pour empêcher le bateau français de joindre les côtes de Gaza, on est tout aussi déterminé à poursuivre la lutte pour la justice et la paix en Palestine», objet d'un embargo imposé par Israël depuis 2007, soit depuis que le Hamas, considéré par l'État hébreu, le Canada et les États-Unis comme une organisation terroriste, a pris le contrôle de Gaza.

La manifestation d'hier s'est déroulée dans le calme.

Le membre du comité de direction de la Flottille de la liberté pour le Québec, Stéphan Corriveau, a pris part à l'événement, au lendemain de son retour au Québec. Selon lui, l'arraisonnement du bateau français à bord duquel il se trouvait jusqu'à mardi «est encourageant». «C'était tellement une réponse disproportionnée que c'est clairement un signe de panique. C'est la réaction d'un géant qui a des pieds d'argile et qui le sait», a-t-il dit.

Mardi matin, le Dignité-Al Karama, en route vers la côte de Gaza, a été entouré par quatre bateaux de guerre israéliens et de sept petits navires. «Ce n'était pas des chaloupes, disons, raconte Stéphan Corriveau. Les quatre gros bateaux avaient des lance-missiles, des canons, des hélicoptères... Beaucoup de quincaillerie pour notre petite affaire.»

Devant le refus des passagers du bateau de la flottille de rebrousser chemin après plusieurs avertissements, la marine a investi le bateau et ramené Stéphan Corriveau et ses collègues au port d'Ashdod, où ils ont été interrogés et fouillés. «La chose qui les intéressait, c'était les caméras, les téléphones, les enregistreuses, les ordinateurs», objets qui leur ont été confisqués, selon le militant.

Le lendemain matin, après deux trajets d'autobus, plusieurs interrogatoires et une courte période de détention, M. Corriveau a été mené à l'aéroport pour un vol vers le Canada, sans toutefois être interdit d'entrée en Israël à l'avenir.

Les membres du comité de direction de la Flottille de la liberté n'ont pas encore décidé quand ils reprendront la mer vers Gaza.
11 commentaires
  • ramuncho - Inscrit 22 juillet 2011 05 h 49

    flottille

    Qu'attendent ces vaillants humanitaires pour se mobiliser avec des centaines de bateaux pour aller porter secours aux Ethiopiens ou encore aller chaz BACHAR EL ASSAD pour lui dire de s'en aller.

  • lephilosophe - Inscrit 22 juillet 2011 07 h 49

    @ramucho

    Mais qu'attendez-vous Monsieur? Si le sort des Syriens vous tient tant à coeur, allez-y, organisez les secours. Je ne vois pas pourquoi on oppose ainsi un malheur à un autre comme si le fait d'aider une population nuisait à l'autre? Pourquoi serait-il plus noble d'aider les Syriens que les Palestiniens? Et si vous voulez aider les Éthiopiens, alors donnez aux organismes internationaux d'aide humanitaire, car dans ce cas-ci, elle ne sera pas retenue en raison d'un blocus militaire contre les populations civiles!!!

    Bernard Gadoua

  • Assez merci - Inscrit 22 juillet 2011 08 h 24

    Chacun sa cause!


    ramuncho
    Inscrit
    vendredi 22 juillet 2011 05h49
    flottille
    Qu'attendent ces vaillants humanitaires pour se mobiliser avec des centaines de bateaux pour aller porter secours aux Ethiopiens ou encore aller chaz BACHAR EL ASSAD pour lui dire de s'en aller.

    Beaucoup d`injustice, beaucoup de misère dans le monde mais faut en choisir au moins une!

    Ramuncho : Rien ne vous empêche de choisir une cause et de la défendre alors prenez vous aussi les moyens pour en aider d`autres qui en ont vraiment besoin.
    Parter votre flotille, votre air sauvetage ou ??? vous aiderez surement plusieurs de ses malheureux.
    Chialer contre ceux qui s`impliquent sans rien faire soi-même ne vaut pas grand chose.
    Il y a une citation qui m`a été dite dans le passé, ça m`a marqué: Je vaumirai les tièdes
    Alors faut s`impliquer et aider son prochain et non pas juste dénoncer ou de critiquer ceux qui font quelque chose pour aider..

  • Michel Habib - Inscrit 22 juillet 2011 08 h 38

    Pourquoi se plaindre?

    Ces gens savaient depuis longtemps qu'Israel allait les empêcher d'atteindre Gaza par un chemin fermé. Et à ce que je sache, l'arraisonnement a été fait dans les règles de l'art. La marine Israélienne a été très patiente avec eux. Il me emble qu'ils ont assez fait parler d'eux et de leur cause. Ils ont atteint leur but! Ca suffit! Qu'ils rentrent dans leur terre. Il me semble maintenant que les médias devraient se détourner d'eux et s'interresser à d'autres sujets bcp plus importants. Vous savez, il y aura toujours des pauvres à Gaza...comme il y en a pas mal ici même à Montréal. Mais l'ONU s'occupe d'eux, les organisations humanitaires en bon nombre s'occupe d'eux. Que les pays arabes riches en fassent un peu plus envers leurs frères et compatriotes. C'est une honte ce qu'ils ont fait aux palestinniens en refusant de les accueillir dans leurs propre pays. On a poussé vers le petit pays du Liban qui ne pouvait pas se défendre, de 4 à 600,000 palestienniens et on les a entassés dans des camps, et abandonnés!! Je suis libanais moi-même et je suis vivement indigné de leur lacheté.

  • Ezra - Inscrit 22 juillet 2011 09 h 43

    Ah les bobos de gauche ...

    ... ils n'ont vraiment rien de plus intéressant à faire de leur vie.