Nucléaire - L'Iran installe de nouvelles centrifugeuses plus rapides

Téhéran — L'Iran a commencé à installer de nouvelles centrifugeuses plus rapides pour enrichir l'uranium, a annoncé hier le ministère des Affaires étrangères, précisant que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait été «informée».

«Nos activités nucléaires pacifiques se poursuivent avec l'installation de nouvelles centrifugeuses plus rapides et plus efficaces. Nous l'avons déclaré à l'[l'AIEA] qui supervise ces activités», a dit Ramin Mehmanparast, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, au cours de son briefing hebdomadaire.

«Cela confirme le succès de la République islamique dans les activités nucléaires», a ajouté M. Mehmanparast.

L'Iran est sous le coup de six résolutions de l'ONU et de sévères sanctions internationales contre son programme nucléaire controversé, notamment en raison de sa politique d'enrichissement d'uranium dont les Occidentaux soupçonnent qu'elle a des objectifs militaires en dépit des dénégations répétées de Téhéran.

L'Iran dispose actuellement de quelque 8000 centrifugeuses de première génération pour enrichir l'uranium dans son usine de Natanz.

Les dirigeants iraniens ont annoncé à plusieurs reprises depuis un an travailler à la mise en place de centrifugeuses de nouvelle génération capables d'enrichir l'uranium jusqu'à cinq ou six fois plus rapidement que celles actuellement en service.

À voir en vidéo