Flottille de la liberté

<br />
<br />
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir

Réunies hier soir au centre-ville de Montréal, 150 personnes ont témoigné leur solidarité, notamment en fredonnant le refrain «Il était un petit navire», avec les passagers de la «Flottille de la liberté» qui compte mettre le cap sur la bande de Gaza dans les prochaines heures.

Une poignée de Québécois feront partie de l'équipage formé de participants de plus de 20 États qui tentera de briser le blocus imposé par Israël. La militante de Québec solidaire (QS) Manon Massé et l'avocate à la Ligue des droits et libertés Marie-Ève Rancourt seront du nombre. La co-porte-parole de QS, Françoise David, a profité de l'occasion pour dénoncer les propos du chef de l'Action démocratique du Québec, Gérard Deltell, qui a accusé sa formation politique de chercher bien plus à «provoquer» Israël, le seul gouvernement démocratique de la région, qu'à porter main-forte aux Gazaouis.
6 commentaires
  • camelot - Inscrit 30 juin 2011 01 h 02

    Bon courage

    J'admire les eforts faits par nos Québécois. Il faut cependant rester vigilants. Il y a eu des victimes par le passé dans ce genre d'entreprise.

    Une c'est déjà trop.

  • Jean Martinez - Inscrit 30 juin 2011 08 h 19

    Indécent

    Je trouve indécent que des Occidentaux qui ne connaissent que très partiellement les enjeux politiques et historiques de la région aillent se mêler des affaires intérieures de pays étrangers.

    Pourtant, au Québec, nous savons à quel point il est désagréable de voir des non-Québécois débarquer pour venir nous donner des leçons injustifiées de tolérance. Nous devrions retenir la leçon et nous garder une petite gêne.

  • lephilosophe - Inscrit 30 juin 2011 08 h 44

    Deltell et Israël

    Deltell pense au financement de sa prochaine campagne électorale et s'aligne sur les positions radicales du Parti Conservateur du Canada pour qui «une attaque contre Israël est une attaque contre le Canada». On se souvient lorsque Mario Dumont venait d'être élu chef de l'opposition officielle, il n'avait pas cru bon assister au débat sur le budget du Québec à l'Assemblée nationale, préférant rencontrer des bailleurs de fonds de la communauté juive du Québec cette journée-là. Il démontrait ainsi que les intérêts de son parti, l'ADQ, passaient avant ceux des contribuables québécois. Deltell est dans la droite lignée de cette politique «intéressée» et nullement basée sur des principes, qu'il aurait de toute façon bien du mal à articuler.
    C'est une autre démonstration du fait que ce ne sont désormais que les forces les plus à droite en Occident qui appuie le régime d'apartheid israélien.

    Bernard Gadoua

  • André Michaud - Inscrit 30 juin 2011 12 h 39

    Volonté de paix???

    Il faut que ce bateau soit inspecté par Israel pour s'assurer qu'il ne contient pas d'armes ou de produits servant à fabriquer des bombes etc..

    Israel n'a rien contre l'aide humanitaire mais on se méfie avec raison du Hamas dont le but déclaré est éliminer Israel ..plus le Hamas sera armé et moins il y aura de chances de paix et plus Israel agrandira son périmètre de sécurité...et ses colonies..et le problème grandira..

    Est-ce que cette aide sera directe ou passera t'elle par le Hamas ou les gens ultra corrompus du Fatah ? Arafat a détourné des dizaines de millions dans des comptes à l'étranger, et sa femme a la plus grande collection de chaussures pour femmes riches au monde !! (plus que la reine) .

    ..Dans un reportage de RC un palestinien dans le très pauvre camp de Chatila disait préférer ce camps à vivre à Gaza ou les palestiniens en place et les diverses milices sont selon lui PIRE QUE LES ISRAELIENS ET LES IRAQUIENS!!!

    Aucune paix ne sera possible tant que les Palestiniens seront dominés par la corruption et le fanatisme religieux prônant l'amour des martyrs...tant que le Hamas se servira des toits des maisons de civils, sous la menace, pour bombarder les civils israéliens et engendrer la destruction de ces maisons dans les ripostes..Ceux qui ne veulent pas devenir martyrs sont des traitres pour ces fanatiques!!!

    Ceux qui sont pour la paix (excluons les anti-juifs) ne doivent pas supporter les organisations palestiniennes qui oppressent leurs concitoyens; Fata, Hamas..mais plutôt aider à établir une démocratie dans la zone palestinienne. Une démocratie avec une police honnête assurant l'ordre et la sécurité des citoyens. Aider à améliorer l'éducation et l'entrepreneurship honnête qui leur assurera une économie non basée sur la charité mondiale. Sans ce pré requis JAMAIS la paix sera possible..

  • Labelle Michel - Inscrit 30 juin 2011 15 h 17

    À Gérard Deltell

    D'où y sort celui-là?

    C'est sûr que l'actualité n'est pas son point fort.

    Non, Monsieur Deltell, contrairement à ce que vous dites, Israël n'est PAS un gouvernement démocratique.

    Israël est un État d'Apartheid qui prive de droits civils les Palestiniens.

    Israël emprisonne même des députés élus à la Knesset qui favorisent la cause des Palestiniens!

    Israël détruit les maisons des Palestiniens et les expulse de la Palestine.

    Israël est responsable de la mort de milliers de Palestiniens.

    Depuis 1947, Israël gruge le territoire des pays voisins : Syrie, Liban, Jordanie.

    Israël ne respecte pas les résolutions de l'ONU.

    Israël ne respecte pas non plus les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

    Israël commet des actes de piraterie en haute mer et tue impunément des civils.

    Enfin, Israël applique un blocus à Gaza en toute illégalité.