Joumblatt se range du côté du Hezbollah

Beyrouth — Le leader druze Walid Joumblatt s'est rangé hier du côté du camp du Hezbollah dans la crise politique libanaise, un soutien qui pourrait être déterminant dans les tractations en vue de nommer un nouveau premier ministre après la chute du gouvernement de Saad Hariri.

«Je confirme la position de mon parti de se tenir aux côtés de la Syrie et de la Résistance», a dit M. Joumblatt lors d'une conférence de presse, en référence au puissant mouvement chiite Hezbollah. Il a précisé que cette décision était motivée par son désir de préserver la stabilité du Liban.

Onze ministres du Hezbollah ont démissionné le 12 janvier du gouvernement d'union, provoquant sa chute, après de longs mois de bras de fer avec le camp du premier ministre Saad Hariri au sujet du tribunal de l'ONU sur le meurtre du père de dernier.