En bref - Moins de soldats en Cisjordanie

Jérusalem — Le nombre de soldats israéliens déployés en Cisjordanie occupée est à son plus bas niveau depuis plus de 20 ans, a indiqué une source militaire hier, confirmant des informations publiées par le journal israélien Haaretz.

«Il y a eu une réduction du nombre de troupes, qui sont actuellement à leur niveau le plus bas depuis le début de la première Intifada», a indiqué cette source sous couvert d'anonymat, faisant référence au soulèvement palestinien qui a débuté en 1987. Depuis, des dizaines de bataillons de l'armée régulière et de réserve ont été déployés dans toute la Cisjordanie. Bien que le nombre de soldats déployés ait chuté au début des années 1990, après la signature de l'accord d'Oslo en 1993, il est remonté en flèche au début de la deuxième Intifada en septembre 2000. Puis le nombre de bataillons en Cisjordanie a diminué, en même temps que les attentats suicides et les raids israéliens. Cependant, les effectifs dédiés à la surveillance, à la collecte de renseignements et aux opérations spéciales n'ont pas diminué, a précisé cette source. L'armée n'a pas souhaité préciser le nombre de soldats déployés.