Irak : six morts, dont un général de l'armée, dans des attentats

Bagdad — Six personnes, dont un général, ont été tuées et au moins 23 autres ont été blessées, dont un chef local de la milice anti-Qaïda, dans plusieurs attentats hier en Irak, a-t-on appris auprès des services de sécurité.

Un membre de l'état-major de l'armée, le général Mohammad Hamid Jouwad, a été tué par une bombe magnétique placée sous sa voiture à Saïdiya, un quartier dans le sud de la capitale, a indiqué une source du ministère de l'Intérieur.

Dans l'ouest de Bagdad, à Mansour, un lieutenant-colonel de police, Ali Mohammed, a été grièvement blessé à la tête par un inconnu qui a ouvert le feu sur lui avec pistolet muni d'un silencieux, et à Khadra, c'est un fonctionnaire du ministère des Municipalités et des Travaux publics qui a été abattu de la même façon, a précisé cette source. Les deux hommes circulaient dans leur voiture lorsqu'ils ont été attaqués.