Afghanistan - L'offensive de Kandahar en passe d'être gagnée... sans combattre

Kandahar — Les forces afghanes et de l'OTAN sont en passe de vaincre les talibans à Kandahar, le berceau des rebelles, après plusieurs mois d'une offensive sans guère de combats, les insurgés ayant préféré fuir.

«L'opération à Kandahar est dans sa dernière étape. L'ennemi a préféré ne pas combattre. Nous nettoyons surtout la zone des mines posées» par les insurgés, a déclaré le général Mohammad Zahir Azimi, porte-parole du ministère de la Défense.

«Quand une zone a été nettoyée de l'ennemi, on peut dire qu'il a été vaincu», a estimé le général Azimi, assurant que les rebelles talibans avaient quitté la province.

Les forces internationales et l'armée afghane avaient lancé au printemps une grande offensive dans la province de Kandahar, profitant notamment des 30 000 soldats supplémentaires envoyés par le président Barack Obama.

L'opération, qui visait à déloger les talibans de leur bastion historique et y rétablir l'autorité de Kaboul, devait initialement finir plus tôt.

Début octobre, les talibans avaient affirmé dans un communiqué que les opérations des milliers de soldats internationaux et afghans n'avaient pas eu d'impact sur leur capacité d'insurrection.

À Kandahar, des habitants ont exprimé leur crainte que les talibans n'aient simplement évité le combat pour mieux revenir. «La situation pourrait ne pas durer», estime Haji Agha Lalai, membre du conseil provincial. «Nous avions eu une opération similaire il y a trois ans: l'opération a commencé, les talibans ont fui la zone puis les troupes sont parties. Et les talibans sont revenus», dit M. Lalai.

«Il n'y a pas de talibans, c'est vrai. Et nous pouvons nous déplacer de district en district », estime pour sa part Haji Fazul Ahmad, du district de Zahri.

Selon le Washington Post qui cite des responsables américains, la campagne militaire américaine contre les insurgés ne parvient pas à éliminer les talibans ni à faire pression sur leurs chefs pour qu'ils renoncent au combat.

L'intense campagne militaire américaine dans le pays a infligé quelques revers temporaires aux insurgés, selon ces responsables des services de renseignement américains et de l'armée cités sous le couvert de l'anonymat. Mais les chefs talibans capturés ou tués par les forces américaines sont souvent remplacés au bout de quelques jours seulement, selon les responsables des services de renseignement cités par le journal.

«L'insurrection semble résister», a indiqué de son côté un responsable du département de la Défense américain. Les combattants talibans ont à maintes reprises montré qu'ils pouvaient se remettre d'une défaite, parfois quelques jours seulement après celle-ci, a ajouté le responsable cité par le quotidien.
1 commentaire
  • chat58 - Inscrit 10 novembre 2010 08 h 37

    Querre en Afghanistan.

    Bonjour.
    Je ne crois pas beaucoup a la paix en Afghanistan comme en Irak car le petit Vietnam nord a gagné contre les États-Unis. Ces pays sont en guerre dupuis plusieurs années, ils ne connaissent pas la paix car pour eux s' entretuer est normal, ironie du sort les musulmans s, entretuent en eux. Ces jours ci une dizaine d' Iraniens ont été tués par leurs semblables. Les nombreux pays musulmans ne sont pas capable de se débarrasser de leurs terroristes meme si plusieurs des leurs sont tués , partout ou il y a l' Islam c' est la guerre. Dans certains pays européens et en occident on ne s, entretuent pas. Je me demande pourquoi les pays musulmans ne prennent pas exemple sur nous de plus les pays qui accueillent des islamistes, sont au prise avec des accomodements, ils veullent tranferrer leurs habitudes de vie ici au Canada, ce qui est incompatible avec nos traditions. Nous sommes la risée du monde entier en se mettent a genoux devant leurs exigences, Pour terminer JOYEUX MOIS DE DÉCEMBRE hihi.
    Gaston Dufour, Alma.