En bref - Damas et Bagdad se réconcilient

Bagdad — L'Irak et la Syrie ont mis un terme à une crise diplomatique majeure en décidant de rétablir des relations complètes et de renvoyer leurs ambassadeurs respectifs, un an après leur rappel, a annoncé hier le chef de la diplomatie irakienne, Hoshyar Zebari.

Les deux capitales avaient rappelé leurs émissaires le 25 août 2009, à la suite d'accusations de Bagdad selon lesquelles son voisin abritait deux commanditaires d'attentats commis quelques jours plus tôt dans la capitale irakienne, qui avaient été les plus meurtriers en un an et demi en Irak. Deux kamikazes avaient alors fait exploser deux camions piégés devant les ministères des Affaires étrangères et des Finances, tuant 95 personnes.