L’ambassadeur canadien en Afghanistan est sceptique quant à la réconciliation

Kandahar, Afghanistan — L’ambassadeur canadien en Afghanistan, William Crosbie, estime que le Canada pourrait appuyer une initiative de réconciliation politique afin d’amener la paix à ce pays déchiré par la guerre, mais seulement si des conditions sévères sont remplies.

Le président afghan, Hamid Karzai, a tendu la main aux insurgés dans l’espoir de faire cesser les hostilités. Le mois dernier, il a reçu l’appui d’une conférence nationale pour son plan d’offrir une chance aux militants de déposer les armes et d’entreprendre des pourparlers avec les leaders talibans.

Ceux-ci ont publiquement rejeté l’offre, et les États-Unis sont sceptiques quant aux possibilités de voir une paix durable s’établir en Afghanistan sans que les talibans soient très affaiblis sur le terrain.

L’ambassadeur Crosbie, pour sa part, estime qu’il ne fait aucun doute que la réconciliation est la clé du succès en Afghanistan, mais il croit également que le discours politique brûle des étapes présentement.

«Le défi pour nous, ce que le Canada a dit dans le passé concernant notre hésitation à appuyer la réconciliation, est le processus», a dit M. Crosbie lors d’une entrevue avec La Presse canadienne.

De plus, l’ambassadeur canadien estime que sans l’inclusion de tous les groupes ethniques et des femmes, tous les efforts pourraient ultimement mener à une nouvelle guerre civile.

«La communauté internationale devrait insister pour que ce processus inclue tous les Afghans parce que la réconciliation ne peut être seulement entre le gouvernement Karzai et les leaders talibans, a dit M. Crosbie. Ça serait catastrophique. Il faut que ce soit une réconciliation entre les Afghans pour revenir construire l’avenir de leur pays dans le respect des intérêts de tous les groupes ethniques et de femmes.»

«Ça va prendre du temps, a-t-il ajouté. La position du gouvernement est faible, surtout dans le Sud. Si le processus n’inclut pas tout le monde, alors il y aura des failles et ça pourrait mener à une nouvelle guerre civile.»

Le Canada, a rappelé M. Crosbie, appuie «le principe de réconciliation». Selon lui, la communauté internationale doit travailler avec les pays environnants, dont le Pakistan et l’Iran, pour réduire le nombre de combattants étrangers qui affluent en Afghanistan.

«Les Afghans n’auront jamais la paix dans leur pays si leurs voisins n’appuient pas l’avenir qu’ils essaient de créer», a expliqué M. Crosbie. Il croit aussi que l’occasion se présente de réintégrer les Afghans qui ont rejoint les rangs des insurgés.

«Je sais, pour en avoir parlé avec des leaders talibans, qu’ils en ont assez des combats puisqu’ils savent qu’ils ne peuvent gagner, a-t-il dit. Mais ils se demandent qui va les protéger, eux et leurs familles, contre les autres insurgés ou contre les forces de sécurité afghanes.»

4 commentaires
  • Huguette Marchand - Inscrite 6 juillet 2010 08 h 52

    Réconciiation ???

    Tant d'efforts pour ramener la paix dans un pays musulman...c'est tout simplement de croire au père Noël.
    Il faudrait d'abord et avant tout changer l'esprit du Coran qui ne suggère qu' une culture de mort : Jihad , Charia, crime d'honneur, qui ont pour effet, l' anéantissement d'un peuple .

    Ce livre « saint »le Coran, n'inspire pas à la conversion du coeur, à l' amour, au pardon, en fait, tout ce qui peut redonner la dignité à la personne humaine. C'est une religion de peur.

    Ce qui revient à dire que c'est très difficile, voir impossible , d'imposer la paix à un peuple qui ne sait vraiment pas ce que cela veut dire.
    C'est vraiment impossible si on ne commence pas par l'essentiel: convertir le coeur aux valeurs humaines.

    Donc, je ne crois pas du tout à la mission de paix dans les pays musulmans.

  • Céline A. Massicotte - Inscrite 6 juillet 2010 13 h 02

    À Gatou: préjugés vs connaissance...

    Quels pays musulmans sont présentement en guerre, d'après vous? La Turquie? Le Maroc? La Tunésie? L'Indonésie? Et j'en passe.

    Pour ce qui est de l'Afghanistan, il faut bien rappelé que sa guerre la plus tragique et meurtrière à été celle contre l'envahisseur russe, qui n'avait rien de musulman. Lorsque les Américains et leurs alliés sont allé en Afghanistan, supposément pour une guerre de libération, le pays n'était pas en guerre, mais sous le régime des talibans locaux ou Pakistanais. Ce ne fut pas de notre part une mission de paix, mais une guerre au terrorisme jamais gagné et surtout la chasse à Ben Laden, qui court toujours... Échec total! Nos soldats sont allés se faire tuer sous de faux prétextes et ce n'est pas la faute des musulmans qui ne les avaient pas invités...

    Dans la dernière guerre mondiale, aucun des belligérants n'était musulman, et les seuls combattants arabes impliqués l'ont fait au nom de mère-patrie, autrement appelée empire colonial: Français, Anglais, Allemand, tous des envahisseurs chrétiens.

    Quant à la guerre israëlo-arabe, elle est principalement due au fait que le Royaume-Uni est allé fourrer son nez au Moyen-Orient, et j'ose une hypothèse, principalement pour des motifs intéressés.

    Je pourrais remonter plus loin dans l'histoire, mais je vous conseillerais plutôt de vous acheter un dictionaire universel des noms propres. Ça vaut plusieurs cours d'histoire, et vous en avez bien besoin pour sortir de vos préjugés. Vous pourriez consulter celle de l'Espagne qui est a cet égard très intéressante...

    Mais je présume que pour vous les préjugés c'est plus réconfortant et moins fatiguant...

  • Céline A. Massicotte - Inscrite 6 juillet 2010 13 h 22

    P. S.:

    Les protestants et les catholiques se sont livré à des guerres sanglantes en Europe. pendant des siècles, et l'inquisition y a fait des millions de morts, entre autres Juifs et musulmans, au nom du Christ. Les écrits religieux... on en fait ce que bon nous semble.

  • Huguette Marchand - Inscrite 6 juillet 2010 18 h 48

    À C. Massicotte

    Difficile à comprendre le fait que tant de personnes ne connaissent pas encore l'Islam.
    Si les pays que vous énumérez ne sont pas en guerre, allez voir ce que le peuple vit à l'intérieur.
    Je vous concède le fait qu'il y a toujours eu des guerres., même dans l'ancien testament Je ne vous parle pas de ça; je dis tout simplement que les musulmans ne connaissent pas la démocratie, mais bien la dictature. Allez demander à un chrétien, s'il se sent bien soit en Irak, en Turquie ou ailleurs, demandez à un chrétien ou même un musulman ,s'il peut s'exprimer librement, critiquer le gouvernement ouvertement.. Voyez les femmes si elle ont le même statut que les hommes, c'est à dire , le pouvoir d'agir tout simplement en être humain, être capable de parler à un voisin sans voile... sans subir le risque du crime d'honneur.

    Vous me direz que dans certains pays musulmans il y a des nuances, certes, mais il y aura toujours la Charia,le Jihad, on ne peut changer le Coran., donc l,ISLAM


    Je vous informe que la Turquie qui se dit état laïque, est en train de se radicaliser dangereusement.

    Vous me conseillez de lire pour m'informer, moi je vous conseille de faire des visites dans un de ces pays et sortir des sentiers battus, là vous apprendrez ce qui doit se savoir.

    Bon voyage!