En bref - Afghanistan: réflexion sur l'après-2011

Kandahar — Le Canada gardera une présence civile et humanitaire en Afghanistan après sa mission militaire, mais la nature même de cette présence et l'identité de ceux qui en assureront la sécurité demeurent des questions en suspens, a affirmé la ministre canadienne de la Coopération internationale.

Hier, Bev Oda a visité la ville de Kandahar et le district d'Arghandab pour constater les progrès réalisés dans des projets financés par le Canada, dont le barrage de Dahla. Mme Oda, qui en est à son quatrième séjour en Afghanistan, croit que la survie des projets de développement après le départ des soldats canadiens pourrait être assurée en accordant davantage de pouvoir décisionnel aux Afghans.
1 commentaire
  • ysengrimus - Inscrit 19 mai 2010 07 h 03

    Des resistants...

    Les afghans sont des résistants

    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/07/29/resista

    Il vont finir par se débarrasser de l’engeance compradore, canado-canadienne et autre.
    Paul Laurendeau