Iran - Le principal quotidien réformateur est interdit

Téhéran — Le principal quotidien réformateur iranien, Etemad, ainsi qu'un hebdomadaire contrôlé par la famille de l'opposant Mehdi Karoubi ont été interdits de publication jusqu'à nouvel ordre par les autorités iraniennes, a rapporté hier l'agence officielle Isna.

Principal journal réformateur en terme de diffusion, Etemad a été fondé il y a huit ans et n'avait jusque-là jamais été interdit. Au même titre que d'autres journaux, il avait toutefois fait l'objet d'une récente mise en garde par les autorités, notamment pour la publication de propos de l'ancien président Mohammad Khatami évoquant une «crise» en Iran.