En bref - Avocates arabes à la barre?

Riyad — L'Arabie saoudite, royaume ultraconservateur, pourrait autoriser les avocates à plaider devant les tribunaux, a rapporté hier la presse, en citant le ministre de la Justice, Mohammed al-Issa. Le ministre a indiqué que son département était en train de préparer une réglementation pour permettre aux avocates de plaider dans certaines affaires familiales.

Selon la presse, les avocates pourraient représenter devant les tribunaux des femmes dans les affaires de divorce, de garde d'enfants ou de pension. Actuellement, les avocates en Arabie saoudite, qui applique une stricte séparation des sexes conformément à la charia, la loi islamique, n'exercent que dans les services de justice strictement réservés aux femmes. Tous les juges sont des hommes dans le royaume. Une réforme de la justice est en cours avec la création de tribunaux spécialisés comme dans les affaires familiales, là où les avocates seraient autorisées à exercer.