En bref - Bagdad expulse Blackwater

Bagdad — L'Irak va saisir les armes lourdes utilisées par les entreprises étrangères de sécurité et expulsera d'ici quelques jours les anciens salariés de Blackwater encore dans le pays, a annoncé hier le ministre de l'Intérieur, Djawad al Bolani.

Le gouvernement irakien a protesté contre le non-lieu rendu par la justice américaine dans l'affaire des employés de cette entreprise de sécurité accusés d'avoir tué 14 civils dans une fusillade en 2007 à Bagdad. Bolani a déclaré avoir «donné l'ordre de récupérer les armes lourdes utilisées par certaines entreprises étrangères de sécurité». Il a rappelé avoir sommé l'ensemble des anciens salariés de Blackwater de quitter le pays.