En bref - Irak: le scrutin pourrait être reporté

Bagdad — Les autorités électorales irakiennes se sont prononcées hier pour le report des législatives prévues en janvier, faute d'accord sur le mode de scrutin.

Si le parlement, où le débat sur le code électoral est dans l'impasse depuis des semaines, reste fixé sur la date du 16 janvier, la commission électorale ne pourra pas garantir la légitimité du scrutin, a expliqué son président, Faraj al HaJidari. Les législatives seront une étape majeure après six ans de conflits interconfessionnels consécutifs à l'intervention américaine. Le débat sur le code électoral a notamment été marqué par un différend sur le statut du centre pétrolier de Kirkouk, objet de tensions entre Kurdes et Arabes.

À voir en vidéo