Le Hamas propose une trêve d'un an à Israël

Le Hamas a, dans le passé, fait savoir qu’il ne respecterait une trêve qu’à la condition qu’Israël suspende son blocus de Gaza et rouvre les points de passage.
Photo: Agence Reuters Le Hamas a, dans le passé, fait savoir qu’il ne respecterait une trêve qu’à la condition qu’Israël suspende son blocus de Gaza et rouvre les points de passage.

Le Caire — Une délégation du Hamas a proposé hier à Israël une trêve d'une année et l'ouverture des points de passage vers la Bande de Gaza, lors des pourparlers organisés au Caire.

Selon Ayman Taha, un des membres de la délégation du Mouvement de la résistance islamique, des responsables égyptiens ont informé le Hamas d'une proposition israélienne prévoyant une trêve d'une année et demie et une ouverture partielle des points de passage.

La délégation du Hamas a refusé cette offre et proposé à la place un cessez-le-feu d'un an et l'ouverture des frontières, une proposition qui doit maintenant être débattue avec la direction du mouvement à Damas, en Syrie, a indiqué Ayman Taha.

«Nous allons de nouveau étudier cette question, et nous reviendrons vers les Égyptiens», a-t-il déclaré à l'agence officielle égyptienne MENA, sans évoquer les autres termes d'un éventuel accord. Le Hamas a, dans le passé, fait savoir qu'il ne respecterait une trêve qu'à la condition qu'Israël suspende son blocus de Gaza et rouvre les points de passage.

Des responsables du Hamas se trouvaient hier au Caire pour des entretiens avec le chef des renseignements égyptiens Omar Suleiman portant sur la nature et la durée de la trêve avec Israël, un système de surveillance des points de passage et les efforts de reconstruction après le conflit dans la Bande de Gaza.

«Nous sommes prêts à apporter notre aide sur cette question [la reconstruction, NDLR], mais nous ne souhaitons pas en faire une question politique ou le prétexte d'un chantage», a déclaré M. Suleiman à MENA.

À voir en vidéo