Le fil des événements

SAMEDI 27 DÉCEMBRE - Vers 11h30: Israël déclenche des raids aériens massifs contre des infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste depuis juin 2007. Par cette opération Plomb durci, d'une ampleur sans précédent dans un territoire palestinien, Israël vise à mettre fin aux tirs de roquettes palestiniennes, qui se sont intensifiés depuis la fin de la trêve avec le Hamas, le 19 décembre.

- L'opération «ne fait que commencer», indique Israël.

- Plus de 70 roquettes et obus de mortier sont tirés à partir de la bande de Gaza contre le sud d'Israël: un civil est tué.

- L'Égypte ouvre le terminal de Rafah, frontalier de la bande de Gaza, pour accueillir des blessés palestiniens.

- Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, appelle les Palestiniens à déclencher une troisième intifada, évoquant une reprise des attentats suicide.

- L'Égypte tente de négocier un cessez-le-feu.

- Au moins 230 Palestiniens, pour la plupart des membres de la police du Hamas, ont été tués, et 700 autres ont été blessés.



DIMANCHE 28 DÉCEMBRE

- Vers 7h locales: Après des attaques aériennes nocturnes, poursuite des raids dans la bande de Gaza.

- Israël menace d'opérer des offensives terrestres dans la bande de Gaza, mobilisant quelque 6500 réservistes. Des chars et des troupes se massent à la frontière.

- L'Égypte accuse le Hamas d'empêcher des centaines de blessés palestiniens de quitter la bande de Gaza.

- L'armée libanaise et la FINUL(force de l'ONU) renforcent leur contrôle à la frontière avec Israël.

- Israël bombarde 40 tunnels à la frontière entre

l'Égypte et la bande de Gaza pour tenter de stopper l'approvisionnement du Hamas en armes.

- Plusieurs milliers de manifestants en Europe contre les raids israéliens. Nombreuses manifestations en Cisjordanie.

- Les négociations indirectes de paix entre la Syrie et Israël ne pourront pas se poursuivre à cause de «l'agression israélienne» (Syrie).

- Le Hezbollah chiite libanais appelle les Égyptiens à descendre «par millions» dans la rue pour forcer l'ouverture du terminal de Rafah.

- Israël autorise l'entrée de plus de 100 camions d'aide humanitaire dans la bande de Gaza.



LUNDI 29 DÉCEMBRE

- Durant la nuit, plusieurs dizaines de raids israéliens.

- De nombreux pays condamnent l'offensive d'Israël, qui a déclaré, par la voix du ministre israélien de la Défense, Éhoud Barak, s'être engagé dans une «guerre sans merci» contre le Hamas. L'UE, les États-Unis, l'ONU et la Russie ont appelé à l'arrêt des bombardements israéliens tout en exhortant le Hamas à cesser ses tirs de roquettes.

- 330 victimes, plus de 1 400 blessés, dernier bilan selon les services d'urgence palestiniens.

- Un deuxième civil est tué par une roquette palestinienne dans le sud d'Israël.

- Manifestations à Hébron (Cisjordanie) et dans plusieurs capitales régionales.

- L'Égypte entrouvre le terminal de Rafah pour permettre l'aide médicale vers la bande de Gaza et l'entrée de blessés palestiniens.

- Le but de l'offensive est de faire tomber le régime du Hamas, déclare le vice-premier ministre israélien.

- Nouveau bilan: au moins 360 morts et 1 550 blessés.

À voir en vidéo