En bref - Israël approuve la libération de 250 détenus palestiniens

Jérusalem — Le gouvernement israélien a officiellement approuvé hier la libération de 250 détenus palestiniens.

Ce geste de bonne volonté, annoncé à la mi-novembre par le premier ministre Ehoud Olmert, pourrait se concrétiser avant le 8 décembre, date où les musulmans de la région célèbrent cette année l'Aïd el-Kébir. Mark Regev, le porte-parole du gouvernement israélien, explique que ces libérations ont pour objectif de renforcer les négociations de paix avec le gouvernement du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Tous les détenus libérés sont membres du Fatah, le parti du président Abbas. Aucun n'est membre du Hamas, qui contrôle la Bande de Gaza et avec lequel l'État hébreu refuse de négocier. Actuellement, plus de 9000 Palestiniens sont incarcérés en Israël.

À voir en vidéo